RÉPONSE AU QUIZ !

Quelle proportion des déchets vient du secteur de la construction en France ?

10 %

25 %

50 %

70 %

Les déchets du bâtiment représentent plus de 70 % des déchets produits en France chaque année, soit plus de 228 millions de tonnes[1]. Pour réduire cet impact, l’article 6 de la loi anti-gaspillage promulguée en février 2020 impose le recours au « diagnostic déchets » lors de travaux de démolition ou de réhabilitation significatifs.

De fait, malgré la fixation dans la loi d’un objectif de 70 % de valorisation matière des déchets non dangereux du BTP en 2020, la performance du secteur en matière de collecte et de valorisation des déchets est encore trop faible : entre 54 et 67 % des matières seraient valorisées. Dans le but d’améliorer ce taux, la rapporteure du texte au Sénat, Marta de Cidrac, a évoqué sa volonté de passer d’une logique de « diagnostic déchets » à une logique de « diagnostic ressources ».

La loi prévoit donc que le nouveau diagnostic fournisse les informations relatives aux matériaux en vue en priorité de leur réemploi, en préconisant les analyses complémentaires permettant de s’assurer de leur caractère réutilisable.

Cela soutiendra la consolidation d’une filière de réemploi des matériaux de construction, qui doit devenir un réflexe. Par ailleurs, la loi impose désormais que les biens acquis par la commande publique soient issus du réemploi ou intègrent au moins 20 % de matières recyclées.

[1] ADEME chiffres clés déchets https://www.ademe.fr/expertises/dechets/chiffres-cles-observation/chiffres-cles
Millions de tonnes Déchets non dangereux Déchets dangereux Total
Agriculture et pêche 1 0,7 1,7
Construction 257,7 2,6 260,2
Industrie 18,7 2,7 21,4
Tertiare 23,5 2,1 25,6
Traitement déchets, assainissement, dépollution 12,6 3,2 15,8
Autres 0,9 0,1 1,0
Total 314,4 11,3 325,8